Trouver la paix intérieure, une ligne à la fois

par Guylaine Vallée, astro-chirologue védique

 

Est-ce que votre passé limite votre avenir?
Avez
-vous tendance à répéter les mêmes comportements destructeurs?
La chirologie peut vous aider. Lisez l’histoire d’Elizabeth.

Depuis l’école secondaire, Elizabeth avait toujours besoin d’être dans une relation amoureuse pour se sentir bien dans sa peau. Élevée dans une famille aisée et stable, elle avait quitté la maison à l’adolescence pour aller vivre avec son petit ami. La relation était malsaine et turbulente, mais la jeune fille n’osait pas partir parce qu’elle n’avait pas assez confiance en elle pour vivre seule.

Après plusieurs années, elle a fui cette relation et s’est empressée d’épouser un collègue de travail, espérant qu’il lui apporterait le contentement qu’elle recherchait. Mais cette relation aussi était tumultueuse et, après la naissance de leurs enfants, elle s’est soldée par un échec. Sa relation suivante était une union libre avec un autre collègue de travail, mais là encore... elle s’est terminée brusquement et douloureusement.

Elizabeth avait pris des habitudes destructrices dont elle ne savait pas comment se défaire. Bien qu’ayant élevé quatre enfants toute seule et créé une entreprise prospère, elle perdait toute confiance en elle quand elle n’avait pas d’homme dans sa vie. Elle avait été conditionnée à croire que sa raison d’être et son identité s’articulaient autour de ses relations amoureuses, plutôt que de ses propres attributs ou réalisations.

Elizabeth a alors essayé d’éviter sa douleur en se dévouant à son travail et à ses devoirs de mère célibataire, mais elle était hantée par la tristesse et les souvenirs de ses relations ratées.

Quand elle est venue me voir, elle cherchait désespérément un changement, croyant que la chirologie ferait disparaître sa tristesse et lui apporterait, comme par magie, l’amour, le bonheur et l’épanouissement personnel.

« Elizabeth, lui ai-je dit, la chirologie védique n’est pas de la magie, c’est une science ancestrale qui aide les gens à mieux se connaître et à améliorer leur vie depuis plus de 5 000 ans. Mais, avec un peu de patience, les résultats te paraîtront magiques et ta vie sera transformée. »

Ses premières empreintes ont révélé un enchevêtrement très confus de petites lignes traversant toute sa paume et obstruant ses lignes majeures, un peu comme des mauvaises herbes étouffent les fleurs dans un jardin. J’en ai déduit qu’elle était mentalement épuisée, préoccupée par les exigences de la vie quotidienne et par sa recherche d’un partenaire. La surabondance de lignes mineures reflétait l’état d’esprit constamment agité d’Elizabeth.

« Toutes ces lignes mineures court-circuitent ta capacité de te percevoir clairement, toi et le monde qui t’entoure, lui ai-je expliqué. Tu comptes sur tes relations pour t’apporter le bonheur; tu as besoin de reprendre le contrôle et de te recentrer. »

« Tu ne peux pas changer le passé, ai-je poursuivi, mais tu peux changer ton présent et ton avenir et attirer des gens positifs dans ta vie en modifiant tes attentes envers tes relations. »

« Mais comment dois-je m’y prendre? », a-t-elle a demandé.

« En changeant une ligne à la fois, ai-je répondu. Nous avons besoin de faire le ménage dans tes mains et de nous débarrasser de certaines de ces lignes mineures. En ayant un bon équilibre entre les lignes majeures et les lignes mineures de destinée, du Soleil et de Mercure, ta vie sera plus saine et équilibrée. »

Je lui ai expliqué que les lignes de nos mains changent lorsque nous changeons notre attitude et notre vision de la vie, ce qui explique pourquoi la chirologie est un outil précieux pour le développement personnel. Elle nous permet de nous concentrer sur les domaines de notre vie sur lesquels il faut travailler et, à mesure que nous améliorons ces aspects de notre vie, nous pouvons suivre nos progrès en suivant l’évolution de nos lignes.

« Ça n’arrive pas du jour au lendemain, l’ai-je avertie. Tes habitudes, tes doutes et ton état d’esprit négatif ont pris des années à se développer. Il faudra du temps pour y remédier. Mais comme l’a dit Babaji, le grand yogi de l’Himalaya, "Banat, Banat, Ban Jai", ce qui se traduit à peu près par "c’est en forgeant qu’on devient forgeron". »

Elizabeth devait donc apprendre avant tout à calmer son esprit et à se connecter à sa sérénité intérieure. Nous avons commencé par une série d’exercices quotidiens de respiration et méditation.

Nous nous sommes rencontrées une fois par mois afin de discuter des changements positifs dans sa vie et de prendre de nouvelles empreintes pour voir les changements dans ses lignes. Elizabeth se sentait encouragée quand elle voyait ses lignes majeures devenir plus apparentes.

Se sentant mieux dans sa peau, elle n’éprouvait plus le besoin de passer d’une relation à l’autre pour se sentir validée. Elle s’était libérée des comportements qui, par le passé, l’avaient gardée captive pendant si longtemps.

Dans ses empreintes « après », on peut voir que l’enchevêtrement de lignes d’interférence a diminué, indiquant qu’elle envisage maintenant sa vie de manière plus paisible, plus confiante et plus focalisée.

Grâce à la chirologie védique, Elizabeth a connu une transformation majeure et ce, en changeant une ligne à la fois.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.