L’histoire de Lyn et Roy : le cœur obscur

Extrait de Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur : Ouvrez votre cœur à l’amour, à la joie et au bonheur

De Guylaine Vallée, chirologue-astrologue védique

 

Les cinq états du cœur

Dans son chef-d’œuvre, La Science sacrée, Sri Yukteswar nous dit que, pour évoluer vers l’expression de l’amour parfait, nous devons passer par « cinq états du cœur ». Passer d’un état à l’autre nous rapproche de notre objectif d’amour parfait, qui nous amène progressivement à dissiper les nuages de notre cœur et à atteindre le pouvoir de Sat, l’infini en nous. Sri Yukteswar écrit : « Si nous sommes en mesure de cultiver cette puissante force dominante de l’amour implantée dans notre cœur, nous serons libéré de la détresse des cycles de douleur et de plaisir qui font partie de la vie ».

La compréhension des étapes décrites par Sri Yukteswar, c’est-à-dire les cinq états du cœur, a aidé tant de mes clients à trouver l’amour et m’a été tellement utile dans ma propre vie, que je consacre le Défi de cette semaine à les explorer. Je crois vraiment que cela vous donnera un aperçu plus approfondi de l’évolution du cœur, vous inspirera autant qu’il m’a inspirée et vous aidera immanquablement dans votre quête en vue de créer une vie pleine d’amour!

Le premier état du cœur dont nous parle Sri Yukteswar est l’état obscur :

 

L’état obscur du cœur

Lorsque nous sommes dans l’état obscur du cœur, nous sommes insensible à l’instinct intuitif de notre âme qui est d’embrasser et d’exprimer l’amour. Nous nous identifions et nous nous soumettons aux événements externes. Il existe de nombreux pièges par lesquels l’état obscur du cœur peut endiguer notre conscience : l’ignorance, le chagrin, les attitudes et émotions négatives, les mauvaises habitudes, la toxicomanie ou les traumatismes psychologiques et émotionnels, pour n’en nommer que quelques-uns. Les clients du Centre Birla, Lyn et Roy, ont été plongés dans cette obscurité par la douleur d’un drame personnel qu’ils ont vécu.

 

L’histoire de Lyn et Roy : le cœur obscur

Lyn et Roy, un couple marié, faisaient un voyage en voiture avec leur jeune fils. À un moment donné, Roy, sentant le sommeil venir, a demandé à Lyn, conductrice moins expérimentée que lui, de prendre le volant. Peu de temps après, ils ont eu un terrible accident lors duquel leur fils a été tué.

Ni Roy ni Lyn ne pouvaient se pardonner la mort de leur fils. Le sentiment de culpabilité les a entraînés dans une spirale descendante de dépression et d’isolement émotionnel. Malgré leurs deux autres enfants, ils n’arrivaient pas à ouvrir leur cœur pour exprimer leur amour. Les années ont passé, mais leurs cœurs ne guérissaient pas; leur amour était rongé par la culpabilité, la colère et le chagrin. Roy a fini par se replier entièrement sur lui-même, abandonnant son emploi et passant ses journées abruti par des sédatifs et des antidépresseurs. Lyn a continué à fonctionner, mais elle était totalement détachée de son cœur et de ceux qui l’entouraient.

Finalement, un ami de famille a convaincu Lyn d’aller voir Ghanshyam. Ses empreintes « avant » reflètent sa tristesse, son stress et son anxiété persistants, qu’on peut voir dans le réseau de fines lignes d’interférence qui sillonnent les zones rajas et tamas de sa paume. Mais heureusement, Lyn avait également une étoile sur son mont de Jupiter dans la zone sattwa, qui est un signe de sagesse indiquant une âme forte et intuitive. Après plusieurs consultations, Lyn a réalisé — et a finalement accepté — qu’elle ne pouvait plus laisser la tragédie personnelle nuire à son cœur et, dans l’intérêt de son mari et de ses enfants survivants, sinon du sien, elle devait cesser de laisser la culpabilité et la souffrance dominer sa vie.

 

Cette vision spirituelle a permis à Lyn de se libérer de l’état obscur de son cœur et de chercher à faire face à son chagrin. Sa compréhension de la nécessité d’aller de l’avant dans l’amour se reflète dans l’équilibre entre ses lignes de cœur et de tête formant un quadrilatère équilibré qui, comme nous l’avons appris, est la « piste d’atterrissage des anges ». Son quadrilatère montre que Lyn peut accepter l’aide des autres. Son esprit vaillant, qui a refusé de renoncer à la vie ou à l’amour, est illustré, dans ses empreintes « après », par l’extension de sa ligne de cœur et ses deux lignes de destinées verticales, reflétant sa détermination à surmonter les obstacles et les luttes les plus difficiles.

Roy était moins réceptif à des conseils utiles. Son incapacité à soutenir sa famille, émotionnellement ou matériellement, est confirmée par le déséquilibre entre sa courte ligne de tête et sa longue ligne de cœur. Son quadrilatère n’est pas équilibré; sa « piste d’atterrissage des anges » est en outre bloquée par une branche de la ligne de cœur qui descend vers la ligne de tête et assombrit son amour par des pensées négatives. Il a continué à laisser sa propre culpabilité et sa colère contre Lyn — qu’il blâmait pour l’accident — fermer son cœur et le maintenir dans l’état obscur. Cependant, nous espérons qu’il finira par se raviser et qu’en ouvrant son cœur au moyen du pardon, il guérira et sera de nouveau libre d’aimer.

L’énergie de nos pensées, sentiments et actions influe directement sur les lignes de notre main. La façon dont nous orientons cette énergie détermine l’orientation de nos lignes, et la ligne de cœur ne fait pas exception. Si nous nous concentrons sur les émotions positives comme l’amour, l’acceptation et le pardon, notre ligne de cœur atteint notre mont de Jupiter dans une courbe ascendante positive qui ouvre notre quadrilatère et invite les anges et les bénédictions à arriver dans notre vie. Si nous sommes obsédé par des pensées affligeantes et projetons des émotions négatives, notre ligne de cœur risque d’être attirée vers la ligne de tête, ce qui referme notre quadrilatère et nous prive de merveilleuses bénédictions.

Bien sûr, cela dépend de la façon dont nous réagissons aux événements de notre vie. Si nous permettons à des situations désespérantes de saper notre moral, notre ligne de cœur prendra une direction négative et descendante. Si nous restons fidèle à notre expression de l’amour face à l’adversité, notre cœur prendra une direction positive et ascendante.

 

 

 

La ligne de tête : le passage vers la tranquillité d’esprit

avec l'astro-chirologue Ghanshyam Singh Birla

 

En chirologie védique, on fait souvent référence à la ligne de tête comme étant le Roi de la Main, car elle régit notre façon de nous comporter et de voir le monde qui nous entoure. Avec son pouvoir de déduction et son sens logique, la ligne de tête reflète notre capacité intellectuelle de prendre des décisions rationnelles—de déterminer ce qui est sécuritaire ou dangereux, de discerner le bien du mal et de mesurer les conséquences de nos actes. Bref, la ligne de tête nous aide à voir ce qui est dans notre intérêt et ce qui favorisera le bien-être et le bonheur dans notre vie et dans la vie de ceux que nous aimons.

Plus important encore, la ligne de tête est la porte d’entrée de notre psyché, une porte par laquelle nous pouvons accéder au fonctionnement interne de notre mental. Et la compréhension du mental—ce qui nous motive—est essentielle pour maintenir une vision, des comportements et une image de nous-même qui soient sains. En effet, notre façon de penser détermine notre manière d’agir et notre vision de nous-même et de ceux qui nous entourent. La pensée agit sur notre perception et notre perception influence notre vision du monde.

La ligne de tête est l’une des trois lignes majeures de la main. Elle se trouve en plein milieu de la paume, flanquée de part et d’autre par les deux autres grandes lignes de la main – la ligne de vie, au-dessous, et la ligne de cœur, au-dessus. La ligne de tête occupe une position unique dans la main qui lui confère un rôle crucial dans l’unification des trois principaux aspects de notre être. Elle forme non seulement un pont entre la ligne de vie (qui reflète notre corps) et la ligne de cœur (qui reflète notre nature affective), mais c’est aussi le pivot reliant les trois lignes majeures. Une ligne de tête bien formée produit ainsi l’alignement nécessaire à une relation équilibrée et harmonieuse entre le corps, le mental et l’âme.

Comme je l’ai mentionné le mois dernier dans Le bonheur commence par nos pensées, une ligne de tête forte et équilibrée est un élément essentiel à une vie saine et heureuse. Si la ligne de tête est cassée, trop courte, déformée, perturbée par des lignes d’interférence, orientée dans la mauvaise direction ou dissociée des lignes de cœur et de vie, notre pensée est négativement affectée. Notre perception du monde, de nos relations et de nous-même est faussée. Pire encore, c’est à travers les fissures et les bris de la ligne de tête que les voix négatives et défaitistes que nous entendons depuis notre enfance trouvent le moyen de s’infiltrer dans notre esprit. Ces voix sombres minent notre confiance, nuisent à notre succès et compromettent notre bonheur. Avec le temps, elles gravent des sillons dans notre cerveau où les pensées négatives peuvent prendre racine et nous amener à poser des actions préjudiciables.

Heureusement, nous pouvons sceller ces fissures dans la ligne de tête et réparer les dommages que la pensée négative lui a infligés. Mais changer notre ligne de tête nécessite que nous changions notre façon de penser, ce qui est plus facile à dire qu’à faire. Abandonner les schémas de pensée négatifs profondément enracinés et changer les comportements et habitudes ancrés depuis si longtemps n’est pas une mince tâche. L’imagerie cérébrale moderne a révélé que près de 100 000 pensées nous traversent l’esprit chaque jour. Cela représente environ 50 pensées par minute! Avec tout ce trafic bruyant dans notre tête, pas étonnant que nous ayons du mal à comprendre notre mental, à communiquer et à établir une intimité avec ceux que nous aimons.

Fait plus inquiétant encore, les neurosciences ont également établi que 80 pour cent de ces pensées sont partiellement ou entièrement négatives. Cela signifie que notre pauvre cerveau peut devoir faire face à 80 000 pensées négatives par jour! Hélas, chaque pensée négative place une brique dans le mur déjà haut et souvent impénétrable qui nous sépare de notre moi supérieur, de notre potentiel et de nos sentiments, un mur qui se dresse entre nous et nos familles, nos amis et nos amoureux.

La bonne nouvelle est qu’en faisant de notre ligne de tête notre meilleure amie, nous aurons la force de détruire ce mur, brique par brique, pensée négative par pensée négative. Et lorsque ce mur de pensées négatives aura disparu, notre mental sera calme et paisible, notre vision sera nette et nous nous retrouverons face à face avec notre moi véritable.

Pour y parvenir, nous devons remplacer nos pensées négatives par des pensées positives et ainsi refaçonner notre ligne de tête pour la rendre aussi parfaite que possible. À quoi ressemble une ligne de tête parfaite? Comme vous pouvez le voir dans l’illustration, une ligne de tête idéale est profonde et sans interférence. Elle part là où les monts de Jupiter et de Mars négatif se rencontrent et traverse le mont de Rahu avant de courber légèrement vers le bas pour se terminer entre les monts de Mars positif et de la Lune. C’est la ligne de tête idéale. Elle dénote une pensée calme, rationnelle et objective, et reflète un bon jugement, une vision positive de la vie et un état d’esprit calme même lorsque les circonstances sont troublantes et inquiétantes.

Maintenant, prenez un moment pour regarder vos deux mains et comparez vos lignes de tête avec la ligne de tête idéale de notre illustration. Accordez une attention toute particulière à la ligne de tête de la main avec laquelle vous écrivez – c’est votre main dominante. Si vous êtes droitier, la main droite est votre main dominante, et si vous êtes gaucher, la main gauche est votre main dominante. Il peut y avoir une grande différence entre les deux mains.

La main non dominante reflète nos habitudes et modes de pensée du passé, ce qui en dit long sur notre façon de penser. Mais c’est la main dominante qui reflète ce qui se passe dans notre vie actuelle et la direction que prend notre vie—la ligne de tête de la main dominante révèle la manière de penser à l’origine de notre bonheur présent et futur. Mais pour l’instant, concentrez-vous sur la ligne de tête de votre main dominante.

En effet, en concentrant nos efforts, nous pouvons améliorer considérablement la ligne de tête de notre main dominante en seulement 90 jours. Elle peut devenir plus forte, plus profonde et moins fragmentée; les lignes d’interférence qui la traversent pourraient même s’estomper. L’apparition de ces changements dénote une attitude mentale de plus en plus positive. Ils pourraient être fragiles au début, mais en restant vigilant dans nos efforts pour remplacer nos pensées négatives par des pensées positives, notre changement d’attitude deviendra de plus en plus évident et aura une incidence profonde et durable sur notre manière de penser, de ressentir et de vivre.

Si votre ligne de tête ne correspond pas à l’idéal, ne vous en faites pas. La ligne de tête idéale n’est qu’un point de référence que nous tentons d’atteindre dans nos efforts pour penser plus positivement. Adopter un état d’esprit positif est un parcours pendant lequel nous devons tenter de progresser, et non pas d’atteindre la perfection. N’oubliez pas que toute amélioration de la ligne de tête témoigne de changements positifs dans notre mental et notre cœur. Ces changements se manifesteront dans une conscience élargie qui nous connectera à notre âme et nous rendra plus tolérant, compréhensif et compatissant envers les autres. Notre pensée sera plus claire et plus ciblée, nous jouirons d’une plus grande tranquillité d’esprit, trouverons que nos relations sont moins turbulentes et plus affectueuses, et que notre vision de la vie est plus joyeuse et plus optimiste.

La ligne de tête joue un rôle si important que j’ai créé une série de webinaires de 12 semaines afin de vous aider à tirer le meilleur parti de votre ligne de tête. Cette série est divertissante, déborde d’information et est abordable. Il est encore temps de vous inscrire et ne vous inquiétez pas si vous avez manqué un webinaire. Les participants auront accès à l’enregistrement de tous les webinaires après leur diffusion.

Cliquez ici pour en savoir plus ou pour vous inscrire.

Le bonheur commence par nos pensées

Avec l'astro-chirologue védique Ghanshyam Singh Birla

L’esprit humain est, sans aucun doute, la plus grande merveille de l’univers : le chef-d’œuvre inégalé de la Création. C’est notre capacité à penser, à raisonner, à imaginer et à rêver qui a produit les grandes réalisations de la civilisation, y compris la civilisation elle-même.

Les mêmes processus de pensée qui ont façonné notre évolution et permis à l’humanité de faire montre d’autant d’ingéniosité, d’inventivité et de beauté vivent en chacun de nous. Quels que soient notre âge, notre intelligence, notre statut social ou notre éducation, nous sommes tous capables de changer notre monde et notre vie pour le mieux. Chacun de nous peut créer un amour, une beauté, un bonheur et une joie durables en canalisant correctement le pouvoir de ses pensées, c’est-à-dire en découvrant comment relier ses pensées à la profondeur des sentiments de son cœur et à la sagesse de son âme.

 

Nos voix négatives

Mais il y a malheureusement un revers à notre faculté de penser, un côté sombre qui est responsable de tant de conflits, de souffrances et de discordes dans notre monde et dans nos propres vies. Lorsque notre esprit est agité, troublé ou éparpillé, nous nous perdons dans une cacophonie de négativité. Notre tranquillité d’esprit est noyée dans un tsunami de voix douloureuses et désobligeantes qui jacassent sans cesse dans notre tête. Ces voix s’attachent à nos pensées et ne cessent de nous dire que nous ne sommes pas assez bon, intelligent ou méritant pour réaliser nos rêves, accomplir nos objectifs ou aimer et être aimé.

Nous entendons tous, à divers degrés, ces voix sombres de l’obscurité et savons ce qu’elles nous coûtent dans notre vie. Ces voix se glissent dans notre esprit avant un examen ou lors d’une entrevue d’emploi; elles nous persuadent que nous ne pouvons pas réussir ou que personne ne nous aime ou ne veut de nous. Ces pensées nous font croire que le verre est à moitié vide alors qu’il déborde de promesses et de possibilités.

 

Neuroscience et pensée négative

Les récents progrès réalisés dans l’imagerie cérébrale ont révélé que notre cerveau est plastique, ce qui signifie que nos connexions nerveuses – les chemins que parcourent nos pensées dans le cerveau – peuvent être modelées et changées tout au long de notre vie. Malheureusement, la neuroscience a également découvert que les pensées négatives établissent des connexions nerveuses plus profondes et plus permanentes dans notre matière grise que les pensées positives, et ces connexions nerveuses négatives se propagent de façon exponentielle dans tout le cerveau.

Cet état d’esprit peut sérieusement nuire à notre bien-être mental et physique. Et lorsque nous combinons le tumulte du monde d’aujourd’hui avec le fait que nous nous identifions plus facilement aux nouvelles négatives, il n’est pas étonnant que l'espoir et l’estime de soi soient à un très bas niveau parmi les jeunes Nord-américains.

 

Le pouvoir positif de la chirologie

À l’instar des neurosciences modernes, la science ancestrale de la chirologie védique nous enseigne que nos pensées laissent des impressions profondes (ou des rainures) dans notre cerveau, des impressions qui peuvent dominer notre esprit. La chirologie védique va même plus loin; elle nous montre aussi l’origine, la nature et la qualité de nos pensées. Si nos pensées sont imprégnées de colère, d’amertume, de jalousie ou de confusion, notre main nous dira pourquoi, pour combien de temps et ce que nous devons faire pour remédier à la situation.

 

Vous et votre ligne de tête

La ligne de tête traverse la partie médiane de la paume, celle de rajas. Rajas signifie « roi » en sanskrit et, comme son nom l’indique, le roi Rajas régit la main. Donc, même si notre ligne de cœur est magnifiquement formée, quand il y a des problèmes dans la ligne de tête, il y a des problèmes dans tous les domaines de notre vie, y compris notre vie amoureuse!

Si la ligne de tête est cassée, trop courte, déformée, orientée dans la mauvaise direction ou dissociée de la ligne de cœur, notre pensée est négativement affectée et notre perception du monde fait défaut, ce qui nuit à nos relations. C’est à travers les fissures, les failles et les fractures de la ligne de tête que nos voix négatives trouvent le moyen de s’infiltrer dans notre esprit pour compromettre notre bonheur : une ligne de tête problématique peut nous empêcher d’accéder à notre ligne de cœur, qui est la porte d’entrée de notre âme.

En ajustant notre façon de penser, nous pouvons reprogrammer nos émotions en quête d’une vie plus heureuse et plus productive. Et en changeant nos pensées et nos attitudes, nous verrons apparaître des changements physiques dans notre ligne de tête! En prenant nos empreintes à intervalles réguliers, nos mains deviendront notre baromètre personnel pour déterminer nos progrès.

Ne manquez pas la nouvelle série de webinaires Maîtrisez vos pensées

à compter du 9 septembre 2020

avec l'astro-chirologue védique Ghanshyam Singh Birla 

La connexion cœur-esprit : en quête de la cohérence

De Ghanshyam Singh Birla, chirologue-astrologue védique

 

L’un des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés quand nous essayons de trouver, créer et garder l’amour est de donner un sens aux messages contradictoires que nous nous envoyons quand notre tête et notre cœur ne sont pas synchronisés. Comment décider qui est le patron? Est-ce que nous écoutons notre cœur ou notre tête?

Vous pouvez sans doute penser à une occasion où vous, ou quelqu’un que vous connaissez, avez été incapable de déterminer quels signaux vous deviez suivre. Par exemple, devriez-vous suivre votre cœur et devenir artiste parce que vous aimez passionnément la peinture, ou devriez-vous accepter un emploi bien rémunéré dans une grande entreprise, car il offre la sécurité, même si vous avez le sentiment qu’il ne vous rendra jamais heureux? Épousez-vous la personne adorable qui va certainement être une bonne mère et une partenaire fidèle, ou vous enfuyez-vous avec cette autre personne qui, vous le sentez intuitivement, n’est vraiment pas bonne pour vous, simplement parce qu’elle vous excite et vous fait battre le cœur?

Ces sortes de dilemmes déchirants découlent tous d’un manque de cohérence entre le cœur et le mental et sont, malheureusement, aussi courants que douloureux. Quand notre cœur et notre tête sont synchronisés, quand nous avons une cohérence entre le cœur et le mental, nous pouvons puiser à cette même puissance qui a créé et anime l’univers—une puissance que les sages de l’Inde antique appelaient Sat, que les physiciens appellent Le champ et que j’appelle tout simplement Le pouvoir de l’amour.

Si nous voulons voir dans quelle mesure les énergies de notre cœur et de notre tête sont équilibrées, et déterminer notre niveau de cohérence cœur-mental, il suffit d’inspecter la qualité du quadrilatère au centre de notre main pour voir si vos lignes de cœur et de tête sont équilibrées.

Honnêtement, comme je l’ai appris en 50 ans de chirologie védique, le problème le plus commun chez mes clients qui ont du mal à trouver l’amour, le bonheur et la joie est un déséquilibre entre la ligne de cœur et la ligne de tête. Parfois, le problème est la ligne de tête, parfois la ligne de cœur, mais c’est souvent les deux.

 

 

Le cas de Loretta

Lorsque notre ligne de tête domine notre ligne de cœur, nos émotions peuvent être gelées, ce qui rend l’expression de notre amour dure et cassante.

Loretta était une psychologue et conseillère matrimoniale bien connue et respectée. Elle avait écrit un livre à succès sur le développement de relations harmonieuses et était fréquemment invitée à la radio et à la télévision, où elle offrait des conseils aux couples en difficulté. Il n’y avait aucun doute, Loretta était brillante, possédait un esprit extraordinaire et avait sauvé beaucoup de relations. Mais elle était incapable de sauver son propre mariage, ni de maintenir l’unité familiale.

Loretta est venue me voir sur l’insistance de son mari, qui lui reprochait depuis longtemps d’être distante sur le plan affectif, avec lui et avec leurs deux filles d’âge scolaire. Mais Loretta soutenait qu’elle faisait de son mieux.

« D’accord, c’est vrai que j’ai une carrière et que je suis occupée, mais je m’assure d’être à la maison pour le dîner tous les soirs. Je suis confuse, je ne sais pas ce qu’ils attendent de moi. » Ainsi raisonnait Loretta lors de notre consultation.

Malheureusement, la tête de Loretta n’écoutait pas son cœur. Sa ligne de tête n’était pas en équilibre avec sa ligne de cœur et, par conséquent, elle manquait de cohérence cœur-esprit. Dans ses empreintes, nous pouvons voir que sa ligne de tête est presque deux fois plus longue que sa ligne de cœur. En d’autres termes, sa ligne de tête domine totalement sa ligne de cœur, ce qui étouffe son chakra du cœur et crée un manque d’harmonie dans sa vie. Pour remédier à ce problème, il lui fallait allonger sa ligne de cœur en étant plus affectueuse. Et quel meilleur endroit pour commencer à pratiquer l’amour qu’à la maison avec ceux qu’elle aime? C’est ce que j’ai gentiment essayé de la persuader de faire.

« Tu dois mettre ton cœur en communication avec ta tête, Loretta. Tu pourrais peut-être commencer à travailler sur tes problèmes d’intimité avec ton mari en essayant d’être un peu plus attentive à ses préoccupations et ses besoins, ai-je suggéré. Et peut-être faire un effort conscient pour être plus émotionnellement présente avec tes filles . . . »

« Oh, on n’a pas besoin de tout ça, a interrompu Loretta. Mon mari m’aime comme je suis. Il est simplement en train de traverser la crise de la quarantaine. Il va s’acheter une nouvelle voiture de sport et ça lui remontera le moral. En ce qui concerne les enfants, quel enfant ne blâme pas sa mère pour quelque chose? Elles ont une maison confortable, beaucoup d’amis et vont à une bonne école. Elles savent que je les aime, je suis sûre qu’elles vont devenir des adultes bien dans leur peau; tout ira bien. »

Je pouvais voir que Loretta était inconsciente des conséquences émotionnelles que son attitude distante pouvait avoir sur ses proches, ou sur elle-même. Avant son départ, j’ai insisté davantage sur l’importance d’écouter son cœur.

 

Le cas de Claudia

Lorsque notre ligne de cœur domine notre ligne de tête, notre raison et notre discernement sont noyés par nos émotions, ce qui conduit à un comportement qui peut être embarrassant, tout à fait inapproprié, dangereux ou carrément désastreux. Ma cliente Claudia avait le problème inverse de celui de Loretta, mais ses résultats déplorables ressemblaient beaucoup aux précédents.

Claudia était une conseillère en orientation populaire et efficace dans un hôpital d’anciens combattants. Sa passion et son empathie lui permettaient d’aider de nombreux soldats, hommes et femmes, de retour de zones de conflit, à se réadapter à la vie civile. Elle réussissait toujours à établir un rapport personnel avec ses patients tout en gardant une distance professionnelle, du moins jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse de son patient Patrick. Claudia ne lui a pas fait des avances et a gardé ses sentiments pour elle-même, mais son intense attirance émotionnelle a finalement subjugué sa raison. Elle s’est convaincue dans les petites choses qu’il disait ou faisait que Patrick l’aimait autant qu’elle l’aimait, et qu’ils partageaient un lien spécial et mutuel.

Puis, un jour, elle a vu Patrick en train d’embrasser une autre patiente. Son cœur s’est brisé et elle a été révoltée par ce qu’elle percevait comme une trahison flagrante, humiliante et impardonnable.

Quand Claudia est venue me voir, je lui ai expliqué que sa colère n’avait aucun fondement puisqu’elle n’avait jamais exprimé ses sentiments à Patrick. Elle m’a dit, « Je ne peux pas m’en empêcher. J’ai beau essayé, mais malgré tous mes efforts, je ne peux pas surmonter ma rage, ni pardonner à Patrick. » Claudia a confié le dossier de Patrick à un autre conseiller et s’est efforcée de concentrer toute son énergie sur ses autres patients. Mais elle a finalement perdu son enthousiasme pour son travail et a pris un congé prolongé.

Sa ligne de cœur déséquilibrée avait faussé à la fois sa raison et son objectivité, entraînant une grande souffrance émotionnelle et un impact négatif sur sa carrière. Il m’a fallu des mois pour convaincre Claudia que Patrick lui avait en fait rendu service en la forçant à s’ouvrir à la possibilité de l’amour et à comprendre qu’elle devait faire face à son manque de cohérence cœur-mental. Elle avait besoin d’améliorer sa ligne de tête en devenant plus objective, en essayant d’avoir une meilleure vue d’ensemble. Elle devait croire que, si ses sentiments d’amour pouvaient être éveillés une fois, cela pourrait se reproduire dans une relation mutuelle si elle restait ouverte à l’amour.

Les cas de Loretta et de Claudia, comme nous l’apprenons (et nous continuerons de l’apprendre) dans Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur, reflètent des déséquilibres qui pourraient être corrigés en travaillant sur l’harmonie des lignes de cœur et de tête.

Il y a maintenant un nombre imposant d’écrits scientifiques sur l’importance d’une communication saine entre le cœur et le cerveau. Et les nouvelles preuves qui continuent à apparaître confirment que le bonheur, ainsi que la durée et la qualité de notre vie, dépendent directement de notre niveau de cohérence cœur-mental.

 

Pour en savoir plus sur la cohérence cœur-mental,
inscrivez-vous au Défi de 90 jours sur la ligne de cœur.

Cliquez ici pour en savoir plus ou pour vous inscrire.

Guérir avec le cœur

De Ghanshyam Singh Birla, chirologue-astrologue védique

Une des plus grandes leçons que la chirologie védique m’a enseignées est que, peu importe notre âge, il n’est jamais trop tard pour remplir notre vie d’amour. L’énergie de l’amour est l’énergie de Sat — elle est éternelle et omniprésente. L’amour nous fait entrer dans ce monde, demeure avec nous tout au long de notre vie et nous transportera dans notre prochaine vie. Il n’y a pas un seul moment, de notre naissance à notre mort, où nous ne sommes pas entouré d’amour.

Mais attends une minute, me direz-vous! Si nous sommes réellement entouré d’amour, pourquoi est-il si difficile à trouver? Eh bien, nous avons souvent du mal à voir ce qui se trouve sous nos yeux. Notre ego, nos désirs, nos soucis quotidiens, nos difficultés, nos drames personnels et les déséquilibres dans notre énergie peuvent nous aveugler et nous empêcher de percevoir la présence constante de l’amour. Et, il est difficile d’accueillir ce que l’on ne peut pas voir. Parfois, surtout lorsqu’on avance en âge, il se peut qu’on regrette les moments de notre vie où nous avons eu la chance d’exprimer de l’amour mais ne l’avons pas fait ou regretter de ne pas avoir aimé autant que nous aurions pu le faire. Nous pouvons avoir l’impression que l’amour nous a oublié ou qu’il est trop tard pour nous. Mais, je suis ici pour vous dire que l’amour ne nous oublie jamais et qu’il n’est jamais trop tard pour trouver l’amour et l’exprimer! Même s’il peut nous sembler insaisissable, l’amour est présent partout dans nos vies. Vous n’avez qu’à suivre votre ligne de cœur et vous le trouverez; il vous attend.

Lorsque nous équilibrons notre ligne de cœur et que nous ouvrons notre chakra du cœur, nous permettons à l’invisible de devenir visible… nous prenons conscience de l’amour qui nous a glissé entre les doigts parce que nous n’étions pas assez conscient, sensible ou réceptif; nous pouvons adopter cette nouvelle compréhension de l’amour et le laisser nous guider vers l’avenir. La ligne de cœur peut alors être perçue comme une machine à voyager dans le temps – elle nous transporte à travers tous les âges et toutes les étapes de vie qui jalonnent son fabuleux parcours. Et la chirologie védique nous enseigne comment utiliser cette machine à voyager dans le temps.

 

Un amour suprême

La ligne de cœur est située dans la zone sattwa de la main qui correspond aux aspects les plus évolués de notre conscience et est intimement liée à notre âme. L’énergie de sattwa est notre boussole spirituelle; elle vibre d’une lumière pure qui nous montre la voie vers le divin en nous. Il s’agit d’une énergie intemporelle qui, lorsqu’elle est équilibrée, nous libère du poids écrasant des exigences de la survie au quotidien. La ligne de cœur peut nous élever bien au-delà des préoccupations banales; elle est plongée dans l’énergie sattwa ce qui signifie qu’elle est conçue pour exprimer les qualités éternelles et idéales de l’amour inconditionnel. Une ligne de cœur équilibrée et en santé indique que nous sommes guidé par une conscience éclairée, à la fois dans nos vies et dans nos relations amoureuses.

Dans son voyage à travers la paume, la ligne de cœur est soutenue par les quatre monts de la zone sattwa. Chacun de ces monts représente les caractéristiques d’une planète correspondante en astrologie védique et chacune à une interaction unique avec la ligne de cœur à différents moments de nos vies.

Prenant naissance sur le mont de Jupiter, la ligne de cœur traverse le mont de Saturne et le mont du Soleil et termine son parcours sur le mont de Mercure. Le mont du Jupiter représente notre moi supérieur, notre raison d’être et notre nature ouverte et inspirée; Saturne représente notre force morale, notre discipline et notre dévouement; le Soleil représente notre amour de la vie et notre magnétisme personnel et Mercure représente notre aptitude à exprimer notre créativité, nos idées et nos concepts au monde.

Ces quatre monts imprègnent la ligne de cœur de leurs qualités sattwiques respectives que sont la bienveillance, la bonté, la générosité, la compassion et l’empathie — les pierres angulaires de l’amour inconditionnel. Ce sont ces qualités qui confèrent à la ligne de cœur sa nature transcendante — le carburant qui propulse la machine à voyager dans le temps et qui affranchit la ligne de cœur des lois du temps et de la gravité.

 

PROMOTION

La série de webinaire : Guérir avec le cœur

Ce webinaire hebdomadaire spécial sur 12 semaines s’appuiera sur les leçons de guérison de notre Défi de la ligne de cœur tout en examinant la position des planètes qui nous influencent le plus en ce moment.

Chaque épisode d’une heure est divisé en trois segments qui vous fourniront toutes les informations et l’inspiration nécessaires pour affronter plus sereinement ces difficiles journées de confinement pendant lesquelles vous vous demandez ce que réserve nous l’avenir.

Le premier segment : un examen détaillé de la position actuelle des planètes et de la façon dont leurs énergies se répercutent sur notre monde et sur nos vies en ce moment.

Le deuxième segment : un « thème de la semaine » tiré du Défi de la ligne de cœur. Que vous ayez déjà participé au Défi de la ligne de cœur ou non, ce segment aidera chacun d’entre vous à trouver le courage et la force de développer plus d’empathie et de compassion.

Le troisième segment : durant le dernier quart d'heure, Guylaine répondra aux questions et préoccupations personnelles que vous nous aurez fait parvenir.

Vous recevrez un courriel, incluant un lien pour vous joindre au webinaire.
Vous manquez un webinaire? Vous pourrez écouter l’enregistrement!

 

Le jeudi à 13h30 (HAE) avec Guylaine Vallée jusqu’au 2 juillet.

Vous voulez vous inscrire au Défi de la ligne de cœur au prix spécial de 49$ (courant 147$), cliquez ici.

Pour plus de détails sur le webinaire et pour vous inscrire, cliquez ici.

La ligne de cœur : le baromètre de notre attitude en amour

Il n’existe pas de plus grande source d’énergie que notre cœur et sa capacité d’aimer. L’étude de la ligne de cœur sert à comprendre et développer cette force puissante. Cette étude nous permet de voir comment nos sentiments influencent notre propre bonheur, de même que le bonheur et l’équilibre de ceux qui nous entourent. En comprenant et en observant le développement de la ligne de cœur, nous allons découvrir quelle est notre vision de l’amour, comment nous pouvons la cultiver et l’améliorer, et comment nous pouvons faire durer notre amour.

La ligne de cœur nous renseigne sur notre tempérament, tel qu’il s’exprime dans nos sentiments, nos humeurs, nos réactions émotives et notre stabilité émotionnelle. La ligne de cœur indique également dans quelle mesure nous pouvons absorber les chocs émotionnels et les traumatismes psychologiques, ainsi que notre capacité à récupérer. De plus, le moment où arrivent des événements importants tout au long de notre vie peut être dévoilé par la ligne de cœur, y compris les influences émotives majeures et mineures, tant positives que négatives, et les relations que nous pouvons attirer. Autrement dit, la ligne de cœur peut nous dire qui nous choisissons d’aimer, pourquoi nous les aimons et l’impact que cet amour a sur nous.

Sur le plan spirituel, la ligne de cœur indique notre volonté et notre potentiel de nous sacrifier pour quelqu’un d’autre ou pour une cause plus grande que soi. Un chakra du cœur ouvert permet d’élargir notre conscience de soi, ce qui favorise la croissance de nos plus nobles qualités, comme la sincérité, la générosité, la compassion, le pardon et la capacité d’éprouver la joie et le bonheur associés à l’expression de l’amour divin.

Lorsqu’il est question de connexion avec les autres, la ligne de cœur reflète notre potentiel d’établir et de cultiver des relations humaines fructueuses et significatives. Comme le lien avec notre cœur nous permet de développer des racines spirituelles profondes, une ligne de cœur saine et équilibrée nous rend émotionnellement autonome. Notre ligne de cœur peut devenir un réservoir profond de force émotionnelle qui nous permet de nous débarrasser de notre dépendance aux lubies, aux désirs et aux attentes à l’égard des autres, de notre asservissement au statut social et de notre attachement psychologique à l’argent ou aux possessions. En cultivant la ligne de cœur et en ouvrant le chakra du cœur, nous deviendrons plus sensible aux besoins et émotions de ceux qui nous entourent, et nous acquerrons intuitivement les compétences sociales et la sagesse personnelle nécessaires pour favoriser les liens interpersonnels et la confiance, pour gérer les relations et pour résoudre ou prévenir les conflits.

Ces vérités sont résumées dans une de mes citations préférées de Mère Teresa, une magnifique sainte que j’ai eu l’énorme privilège de rencontrer à Calcutta : « Ce qui compte ce n’est pas ce que l’on donne, mais l’amour avec lequel on le donne. »

Un chakra du cœur ouvert se manifeste dans nos mains en une ligne de cœur longue, profonde et arrondie vers le haut. C’est une ligne de cœur idéale, saine et équilibrée. En hindi, la ligne de cœur est appelée hradaya rekha. Le mot racine hra signifie « le potentiel de donner et la capacité de recevoir ». Lorsque la ligne de cœur est équilibrée et qu’elle fonctionne bien, notre vie reflète alors un cycle spontané et continu de toutes les manifestations de l’amour que nous donnons et que nous recevons : physique, sexuel, émotionnel, psychologique et spirituel. Dans la chirologie védique, la ligne de cœur permet de mesurer notre bien-être émotionnel et spirituel.

Lorsque le centre du cœur s’ouvre, la personnalité se transforme. À cette étape de notre évolution personnelle, le fait de partager nos vrais sentiments avec les gens et de les inspirer dans un esprit d’unification devient une expression naturelle de notre énergie créatrice innée. Nous sommes alors en mesure de donner et de recevoir l’amour purement, sans aucune attente, réserve, exigence ou condition.

 

Neuroscience et chirologie

La neuroscience a prouvé qu’en changeant nos pensées et nos attitudes, nous pouvons modifier physiquement les connexions nerveuses de notre cerveau. En ajustant nos pensées, nous pouvons reprogrammer et raffiner nos émotions en vue d’une vie plus heureuse et plus productive. La chirologie nous permet de faire exactement la même chose, mais la vraie beauté de la chirologie est que ces changements sont mesurables et vérifiables. Quand nous changeons nos pensées et nos attitudes, les lignes de la main changent en conséquence. Nous pouvons nettement voir ce changement en prenant nos empreintes à intervalles réguliers.

En changeant nos pensées et nos attitudes envers nous-même et les autres, nous pourrons changer notre ligne de cœur, ouvrir notre chakra du cœur et transformer notre vie pour toujours. Avec le temps (en seulement 90 jours), nous pouvons littéralement transformer notre vie amoureuse en reprogrammant nos pensées.

Joe Dispenza, conférencier inspirant et auteur, a écrit : « Le subconscient tient pour vrai ce que vous ressentez comme étant vrai, et comme la création est le résultat d’impressions subconscientes, par vos sentiments, vous déterminez la création. Si vous plantez des graines, avec le temps, elles produiront des fruits. Il suffit donc de lâcher prise. Elles doivent germer dans votre vie extérieure. C’est la loi. »

Nous devons alors nous demander, « Quelles graines j’aimerais planter? Quel genre de vie j’aimerais avoir? Quels attitudes et sentiments me permettront de grandir afin de créer la vie que je veux? » On peut répondre à ces questions en apprenant le but et la fonction de notre ligne de cœur. C’est ce que nous voulons vous aider à atteindre avec Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur.

 

PROMOTION

 

Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur : Ouvrez votre cœur à l’amour, à la joie et au bonheur

Durant ces temps difficiles où la plupart d’entre nous sommes confinés à la maison, nous pouvons utiliser cette période pour nous tourner vers l’intérieur. Et nous avons un programme formidable pour vous aider et nous vous l’offrons à un prix spécial « nous sommes tous dans le même bateau ».

Tout au long du défi, vous recevrez un coaching vidéo hebdomadaire avec la chirologue védique Guylaine Vallée, auteure de l’autobiographie Du Bonheur plein les mains : les joyeuses aventures d’une chirologue professionnelle. Vous aurez divers exercices à faire, un journal pour inscrire les réflexions de la semaine, etc. Vous recevrez également une trousse qui vous permettra de prendre vos empreintes au début et à la fin du Défi et de voir les changements qui sont apparus dans vos mains.

Ouvrez tout grand votre cœur et accueillez plus d’amour dans votre vie. Relevez Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur. Votre cœur vous remerciera, tout comme les gens que vous aimez.

 

Cliquez ici pour en savoir plus ou pour vous inscrire.

Prix courant : 147$        Spécial : 49$

 

Pour en savoir plus sur notre webinaire Guérir avec le coeur, cliquez ici.

 

Appelez-nous au 1-866-428-3799 du Canada ou des États-Unis.
Vous pouvez nous joindre de n’importe où dans le monde en composant le 1-819-428-4298, ou bien cliquez ici.

Ouvrez votre cœur à la joie, à l’amour et au bonheur

 

Introduction au Défi de 90 jours sur la ligne de cœur

 

Le cœur humain est la plus grande source d’énergie de l’univers. Non seulement parce que c’est une pompe biologique qui bat au centre de notre poitrine et nous maintient en vie, mais aussi parce que c’est le cœur spirituel rayonnant au centre de notre être : celui qui donne à notre vie un sens, un but, la beauté, la grâce, la compassion et, avant tout, l’amour.

De tous les temps, rares sont ceux qui ont échappé à la puissance du cœur; les mères et les pères, les saints et les poètes, les prêtres et les prêtresses, les amoureux fervents et les adolescents idéalistes ont tous, à un moment donné, été capturés et propulsés par l’énergie irrépressible du cœur et la capacité infinie de l’humanité à ressentir et à exprimer l’amour.

 

Diverses expressions du cœur

Quelle que soit la forme de l’amour, notre espèce est programmée pour le donner et le recevoir. C’est un besoin. L’amour fait partie intégrante de notre être; il est non seulement le moteur qui fait avancer l’humanité et assure la survie de la race humaine, mais aussi la force qui nous pousse à progresser, à aller au-delà de notre impératif biologique, à embrasser notre moi spirituel et à reconnaître cet esprit chez les autres.

Sans amour, nous aurions une existence dépourvue de joie : il n’y aurait pas de procréation et pas de grand art. Nous ne serions jamais sensible à la beauté d’une goutte de rosée sur un brin d’herbe ou à la magnificence d’un coucher de soleil. Le rire d’un enfant ne parviendrait pas à nous ravir, nous ne regarderions jamais les étoiles et ne nous émerveillerions pas des mystères de la création. Nous ne chercherions jamais à développer les aspects les plus nobles de notre nature, ni à faire un sacrifice au profit de quelqu’un d’autre. Nous n’aurions jamais envie d’être gentil et ne rechercherions jamais la caresse d’un amant. Nous ne ressentirions pas la béatitude du baiser d’un être aimé ni même le réconfort de l’affection et de la compagnie d’un animal domestique.

Nous sommes arrivé dans ce monde en ayant la capacité d’aimer parfaitement, mais peu d’entre nous prenons conscience de cette capacité jusqu’à ce que nous nous heurtions au manque d’amour, ou luttions avec des problèmes ou des tragédies dans nos relations. Quand nous aimons et sommes aimé en retour, quelles que soient les difficultés, notre vie semble complète et nous vivons dans l’espérance. Sans amour, ou lorsque notre amour est malsain, la vie peut paraître vide, déchirante et sans espoir. Comme la plus voluptueuse idole de l’Amérique, Marilyn Monroe, le chantait dans Les hommes préfèrent les blondes, « Quand l’amour va mal, rien ne va bien ».

 

Apprendre à aimer

Pour que tout aille bien dans notre vie, notre cœur doit évoluer à un degré tel que nous allons au-delà des pulsions primordiales et égocentriques qui nous endiguent dans les circonstances, comme la peur, la cupidité, la colère et l’égoïsme. Cela ne veut pas dire que pour aimer et être aimé de la façon dont nous souhaiterions l’être, nous devions être des saints; loin de là. Mais cela signifie que pour connaître un amour pur et inconditionnel, nous devons apprendre à aimer aussi purement et inconditionnellement que possible. Cela peut sembler une tâche herculéenne, mais elle ne l’est pas du tout.

Nous sommes tous nés avec la capacité d’aimer parfaitement, mais la vie et l’ego nous empêchent souvent d’y arriver. La peur, la panique et la solitude peuvent nous amener à faire de mauvais choix, à entamer ou à poursuivre des relations malsaines, à subir des abus et des affronts, et à fermer notre cœur aux autres. Pour trouver le véritable amour, nous devons d’abord communiquer avec notre vrai moi, nous devons revenir à l’essentiel, à ce que nous sommes au cœur de notre être, c’est-à-dire une âme pure. Comment y parvient-on? Eh bien, de la même manière que Michel-Ange a créé son chef-d’œuvre David à partir d’un bloc informe de marbre brut. Lorsqu’on lui a demandé comment il l’a fait, il a répondu que David était dans le roc dès le départ. Il s’est contenté d’ôter ce qui empêchait les gens de voir la beauté éternelle, inspirante et divine de David.

Notre David, notre propre chef-d’œuvre, est notre capacité d’aimer pleinement et purement, et cette capacité est cachée en nous. Elle se trouve dans notre centre du cœur, que les yogis orientaux appellent parfois notre chakra du cœur. Il est situé dans la partie supérieure de la colonne vertébrale, entre les omoplates et à l’opposé du cœur. Ouvrir le chakra, ou centre, du cœur demande du travail. C’est le principal défi et le plus important que nous devrons relever pendant Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur, car il nous oblige à évoluer en tant que personne et c’est parfois douloureux; ça exige de laisser aller des choses auxquelles nous nous sommes accrochées pendant des années parce qu’elles nous procuraient sécurité ou confort, même si elles n’étaient pas bonnes pour nous. Mais quand nous prenons cette décision audacieuse, quand nous osons ouvrir le centre du cœur et grandir dans notre capacité d’aimer, nous puisons dans une puissance qui dépasse toute compréhension.

Nous puisons dans cette même puissance qui a créé et anime l’univers—une puissance que les sages de l’Inde antique appelaient Sat, que les physiciens appellent Le champ et que j’appelle tout simplement Le pouvoir de l’amour.

Quand nous avons accès à cette puissance universelle qui réside dans notre chakra du cœur, les richesses émotionnelles et les récompenses spirituelles que nous récolterons sont alors vraiment inimaginables—nous acquerrons la sagesse et la force intérieure pour restructurer notre vie. On dit que la vérité nous libérera, mais apprendre à connaître notre véritable moi et notre véritable cœur nous permettra de connaître l’amour sous toutes ses formes glorieuses dans l’abondance absolue.

 

Vous pourrez améliorer votre ligne de cœur et vos relations en seulement 90 jours.
Pendant cette période difficile, relevez le Défi de la ligne de cœur pour seulement 49$ (au lieu de 147$)

Cliquez ici pour en savoir plus

La double destinée du Dr O.

Le Dr O. était un médecin opiniâtre et pragmatique dont la devise au travail et à la maison se résumait à « C’est ça ou rien ». Son attitude limitait le nombre de ses amis et aliénait ses collègues. Pourtant, malgré sa brusquerie, il était reconnu comme l’un des meilleurs chirurgiens du pays jusqu’à ce qu’un accident de ski lui abîme les poignets et le rende incapable d’opérer. De l’avis de tous les spécialistes, les dommages ne pouvaient pas être réparés.

À contrecœur, il a accepté de me voir sur l’insistance de sa femme, une de mes clientes régulières qui exerçait la médecine non traditionnelle. Elle se plaignait depuis longtemps de l’esprit tenace et fermé de son mari et de son refus d’essayer de nouvelles choses. Depuis l’accident, elle l’avait constamment prié de rechercher un traitement alternatif pour ses blessures et d’adopter une vision plus globale. Il avait fermement refusé et le mariage se détériorait rapidement.

« Ma femme dit que je suis devenu amer et mesquin, s’est-il lamenté. Qu’espère-t-elle ? Je ne peux pas travailler, je ne peux même pas tenir un scalpel, ma carrière est terminée. »

Les empreintes du Dr O. révélaient pourquoi c’était un excellent chirurgien. Sa longue ligne de tête rigide atteignait le centre de grande énergie qu’est Mars positif, ce qui lui donnait le dynamisme, la force d’esprit et le sang-froid nécessaires pour bien réagir sous pression. Et sa passion et son dévouement étaient évidents dans sa solide ligne de destinée, mais cette ligne s’arrêtait abruptement à sa ligne de tête, confirmant la rupture brutale de sa carrière.

Une ligne de destinée se terminant à la ligne de tête indique que quelque chose dans notre façon de penser perturbe notre destin, notre but dans la vie. Lorsque la ligne de tête est correctement utilisée, nous pensons constructivement et notre destinée se poursuit sans interruption, malgré les mésaventures ou les échecs. Une perturbation entre la ligne de destinée et la ligne de tête peut totalement ébranler notre confiance en nous et le sens de notre identité, tout en nuisant à nos relations personnelles et à notre bien-être financier.

Je soupçonnais que la rigidité de la ligne de tête du Dr O. faisait obstacle à sa destinée : son mode de pensée inflexible se manifestait pleinement suite au stress de son accident, l’envoyant dans une spirale descendante. Heureusement, les empreintes du Dr O. affichaient deux caractéristiques potentiellement utiles. Tout d’abord, il y avait une seconde ligne de destinée partant de la ligne de tête qui chevauchait la première. Cela suggérait qu’après une période de réflexion et l’adoption d’une attitude plus positive, le Dr O. serait capable de poursuivre sa carrière. Ensuite, un carré placé sur la première ligne de destinée au moment où elle s’interrompait à la ligne de tête signifiait qu’il pourrait alors devenir réceptif aux nouvelles idées et accepterait le soutien et les conseils des amis et de la famille. J’étais certain qu’en réussissant à l’orienter dans cette direction, je pourrais améliorer sa situation.

« Docteur, votre femme vous a demandé d’aller voir un praticien de médecine alternative. Pourquoi ne pas ravaler votre fierté et suivre ses conseils? Après tout, vous n’avez rien à perdre et tout à gagner. »

Heureusement, le Dr O. a donné suite à ma recommandation. Il a commencé un programme de thérapie alternative qu’il a observé religieusement. Un an plus tard, il est revenu me voir.

« J’ai d’excellentes nouvelles, Ghanshyam, m’a-t-il confié. J’ai repris mes fonctions à l’hôpital. Mes poignets ont guéri; j’opère encore mieux qu’avant! » Mieux encore, il s’était fait des amis pour la première fois. Ses collègues aimaient son esprit nouvellement ouvert à leurs idées.

« La seule personne plus heureuse que moi est ma femme, a conclu le Dr O. en souriant. Elle continue à se demander où est passé son mari! »

 

Avez-vous besoin de conseils pour rétablir vos priorités ou votre but dans la vie? Appelez-nous au 866-428-3799, ou cliquez ici pour prendre rendez-vous. Nous sommes là pour vous aider.

Nés pour être ensemble : La ballade de Jack et Julia

Jack et Julia ne le savaient pas, mais ils étaient nés à quelques heures d’intervalle, le même jour, dans la même ville et le même hôpital. Les infirmières les avaient même placés dans des berceaux voisins de la même maternité.

Bien que leurs familles ne se fréquentaient pas, elles vivaient dans le même quartier, allaient à la même église et ont inscrit Jack et Julia dans la même école primaire. Quoiqu’étant dans des classes différentes, les deux enfants étaient tout à fait conscients l’un de l’autre. Même enfants, ils se sentaient mutuellement attirés et échangeaient des regards et des sourires timides quand ils se croisaient dans le couloir ou s’apercevaient à la récréation.

Un vendredi après-midi, un groupe de garçons plus âgés se sont attaqués à Julia, alors âgée de huit ans, dans la salle à manger, et ont fait tomber ses livres. Jack est intervenu et a chassé les garçons. Puis il a ramassé les livres de Julia et les lui a rendus.

« Merci, a dit Julia. Je m’appelle Julia. »

« Je sais qui tu es, a répondu Jack. Je suis Jack. »

« Moi aussi, je sais qui tu es », a ajouté Julia en souriant.

La cloche a sonné et ils se sont séparés. Le lundi matin, Julia a cherché Jack dans le couloir, mais il n’est pas venu à l’école ce jour-là. Il n’est jamais revenu à l’école.

Julia ne savait pas que les parents de Jack avaient été tués dans un accident de voiture durant la fin de semaine et qu’il était allé vivre chez son oncle. Si la vie de famille stable de Julia s’est poursuivie sans interruption, celle de Jack est devenue un véritable cauchemar. Non seulement il a dû faire face au traumatisme émotionnel de perdre ses parents, mais son oncle l’a traité comme un moins que rien dès le moment où il est arrivé chez lui. Jack devait se contenter des restes des autres et n’était pas autorisé à manger avec ses cousins ni à jouer avec leurs amis; il ne portait que des vêtements usagés et était forcé de travailler dans l’atelier de son oncle chaque après-midi et toute la journée en fin de semaine. S’il se plaignait, il était battu. À son seizième anniversaire, Jack s’est enfui de la maison. Il dormait là où il pouvait et épargnait chaque sou qu’il gagnait en faisant des petits boulots, dans l’espoir d’aller un jour à l’université.

Ça lui a pris deux ans, mais Jack est finalement entré à l’université. Le premier jour, à sa première classe, la jeune femme assise à côté de lui a fait tomber son stylo. Jack l’a ramassé et le lui a tendu. Ils se sont immédiatement reconnus.

« Julia! »

« Jack! »

Ils sont sortis ensemble pour la première fois ce soir-là et se sont raconté tout ce qui s’était passé en dix ans depuis leur dernière rencontre. Ils ont découvert leur anniversaire commun et ont juré de ne jamais plus se perdre de vue. Ils se sont mariés à la fin de leur premier semestre d’études et attendaient leur premier enfant au moment où ils ont obtenu leur diplôme. Ils ont alors créé leur propre cabinet d’expertise comptable.

J’ai rencontré Jack et Julia (et découvert leur histoire incroyable) peu de temps après leur inscription à certains de nos cours d’astrologie et de chirologie au Centre Birla. À ce moment-là, ils célébraient leur 30e anniversaire de mariage. Jack n’était pas vraiment intéressé par la métaphysique mais, comme Julia l’était, il avait accepté d’étudier avec elle.

« Si ça lui fait plaisir, ça me fait plaisir », a dit Jack à notre première consultation.

« Nous nous soutenons toujours dans tout, même si nous avons des convictions et intérêts complètement différents, a ajouté Julia. Mais, Ghanshyam, peux-tu me dire pourquoi deux personnes nées pratiquement au même moment et au même endroit peuvent être si différentes? »

Je leur ai expliqué que, même s’ils étaient nés le même jour, et partageaient effectivement la plupart des mêmes planètes dans leurs thèmes de naissance, ils étaient nés à des heures différentes, ce qui signifiait que leurs ascendants étaient différents. L’ascendant est le signe du zodiaque qui se lève à l’horizon à l’est au moment de notre naissance. En raison de la rotation de la Terre, un nouveau signe apparaît à l’est environ toutes les deux heures. Notre ascendant joue un rôle énorme dans notre personnalité et dans la façon dont notre karma se déroule tout au long de notre vie. Quand Julia est née, l’ascendant était le Verseau; plus tard dans la journée quand Jack est né, c’était le Cancer. Cela conférait à Jack et à Julia des expériences de vie complètement différentes et signifiait qu’ils venaient au monde pour apprendre des leçons différentes.

En dépit de leurs nombreuses différences, Jack et Julia avaient la chance d’avoir des lignes de poorva punya dans leurs mains. Une ligne de poorva punya ou « bonne fortune » reflète un magnétisme rare pour attirer la bonne personne dans notre vie, quelqu’un avec qui nous partageons un but ou un destin communs. C’est une ligne qui défie le temps, vient retrouver les souvenirs de nos vies passées, nous réunit avec nos proches dans notre vie actuelle et nous attire vers le succès et le bonheur dans l’avenir. Le dévouement, l’engagement et la loyauté que nous éprouvons pour notre bien-aimé sont parmi les effets les plus puissants de la ligne de poorva punya.

« Je te remercie, Ghanshyam, a conclu Julia. Tu as confirmé ce que je sais au plus profond de moi depuis que je suis enfant... Jack et moi sommes des âmes sœurs. Nous sommes nés pour être ensemble. »

 

Voulez-vous en apprendre davantage sur vos relations? Appelez-nous au 866-428-3799, ou cliquez ici pour prendre rendez-vous. Nous sommes là pour vous aider.

Brian : Un rêve abandonné

Depuis l’enfance, Brian se voyait un jour écrivain. Maniant les mots avec aisance, il avait attiré l’attention de plusieurs éditeurs à un âge précoce. Au cours de ses études universitaires, deux de ses histoires avaient été publiées dans des magazines bien connus et il avait même remporté un prestigieux concours de nouvelles.

Malgré son talent évident et prometteur, une fois diplômé, Brian a laissé tomber l’écriture. Il a occupé une série d’emplois temporaires en télémarketing pour payer son loyer et, malgré l’abondance de bonnes idées fourmillant dans sa tête, il était trop fatigué pour les consigner sur papier après le travail. Le soir, épuisé, il s’endormait souvent devant la télévision. Au cours des années suivantes, plusieurs de ses compagnes l’ont encouragé à quitter son emploi pour concentrer son énergie sur sa passion : elles l’ont imploré d’écrire. Mais leur enthousiasme mettait trop de pression sur Brian. Ne sachant pas comment réagir, il n’a rien fait, et toutes ses relations ont été éphémères.

À son 26e anniversaire, Brian est venu prendre une consultation avec moi. Il était frustré par son incapacité à se lancer dans sa carrière de prédilection, et redoutait de plus en plus que sa vie et son rêve d’écrire ne lui échappent.

« Tout ce que je veux c’est être écrivain, Ghanshyam, m’a-t-il confié. Je sais que je peux le faire, mais ça n’a pas l’air d’arriver. Je ne parviens pas à coucher mes idées sur le papier, et encore moins à garder une relation. Ma carrière et ma vie amoureuse sont dans l’impasse. »

ConsistencyLes empreintes de Brian m’ont donné une assez bonne idée de l’origine de son problème.

Il avait en effet une main d’écrivain, montrant une ligne de tête vraiment impressionnante et une solide ligne d’intuition démontrant une intelligence rare guidée par une vision innée et profonde de la condition humaine. Malheureusement, sa ligne de tête était perdue au milieu d’un enchevêtrement complexe de lignes d’interférence. Ce type de ligne d’interférence apparaît souvent dans une main à la texture fine et à la consistance molle. Une texture fine et une consistance molle reflètent généralement un caractère sensible, doux et empathique, mais peuvent aussi indiquer un manque de feu et de passion pour mener les choses à bien.

Quand j’appuyais sur la paume de Brian, mon pouce laissait dans sa peau un creux qui ne reprenait pas sa forme immédiatement. Ce manque d’élasticité confirmait ce que révélaient les empreintes : Brian avait une nature douce et paisible, mais il manquait de courage, de motivation ou d’endurance pour faire face aux exigences d’une carrière d’écrivain ou d’une relation sérieuse.

« J’ai une question pour toi, Brian, et je te demande de me répondre honnêtement, ai-je poursuivi. Dans le domaine du travail ou de l’amour, as-tu tendance à suivre le mouvement et à maintenir le statu quo, ou bien est-ce que tu te mets à l’épreuve et tu travailles dur pour obtenir ce que tu veux? »

Brian a soupiré. « Je pense que tu as mis le doigt sur le problème, Ghanshyam. Ce n’est pas que je suis paresseux, mais j’aime mon confort. Je sais que mon attitude m’empêche d’agir, mais je n’arrive pas à me sortir de cette léthargie. »

« Eh bien, nous allons voir si nous pouvons le faire ensemble, ai-je continué. Tu as le génie naturel et le talent qu’il faut pour être un grand écrivain, mais toutes ces lignes d’interférence nuisent à ta ligne de tête. Tu l’utilises pour trouver des excuses au lieu de faire bouger les choses, tu rêves au lieu d’agir, tu hésites au lieu de t’engager et tu remets tout au lendemain. Si tu te débarrasses de ces lignes d’interférence, tu adopteras l’attitude requise pour développer tes dons et en tirer quelque chose. Une fois que tu auras accompli cela, ta carrière d’écrivain et ta vie amoureuse commenceront à prendre forme. »

J’ai conçu un programme de méditation et de yoga pour que Brian rehausse sa capacité de concentration et son endurance physique. Il a commencé à montrer une grande amélioration en l’espace de quelques semaines et s’est remis à écrire des nouvelles. Hélas, pour faire des économies, il a emménagé avec son frère, avocat criminaliste pragmatique qui ne comprenait pas la méditation et n’avait pas de patience pour le yoga. Il a donné un ultimatum à Brian : abandonne la chirologie ou quitte ma maison.

Lorsqu’on entreprend des changements majeurs sur soi-même, il est essentiel d’avoir le soutien et l’encouragement de ceux que nous aimons et sur qui nous comptons. Brian était sur le point de concrétiser son rêve, mais n’avait pas suffisamment de résilience pour le faire de son propre chef. À la place, il a choisi d’abandonner le yoga et la méditation afin de rester dans le confort de la maison de son frère. À ma connaissance, il n’a plus jamais écrit.

 

Avez-vous besoin de conseils ou d’encouragements pour concrétiser votre rêve? Appelez-nous au 866-428-3799, ou cliquez ici pour prendre rendez-vous. Nous sommes là pour vous aider.